Le Gamin aux César avec Marie et Olivier

C’est ce soir ! Ce soir qu’aura lieu la 37e cérémonie des César du cinéma français, récompensant les meilleurs films sortis en 2011. Elle se déroulera au théâtre du Châtelet à Paris et sera, comme les Magritte du cinéma, retransmise à 21h sur BeTV. La soirée, présidée par Guillaume Canet, sera présentée par Antoine de Caunes, un des gardiens du temple. Le second tour des votes papier s’est achevé le 16 février, mais les suffrages électroniques, eux, restent possibles jusqu’à ce vendredi à 16h… Soit 5h à peineavant le début de la fête.

 

 

Les favoris de la compétition s’appellent Polisse, The Artists et Intouchables. Autant dire que L’Exercice de l’Etat, nominé dans onze catégories semble paradoxalement voué à repartir sans rien. Dommage pour Olivier Gourmet qui se retrouve en lice face à Jean Dujardin et Omar Sy. Son incroyable prestation aurait mérité un meilleur sort, une année plus favorable et des concurrents moins médiatiques. Delphine Tomson, coproductrice Belgique pour les Films du Fleuve n’est pas si pessimiste: « L’Exercice de l’Etat a plu à la critique et aux professionnels. Même si on parle beaucoup de Polisse, une bonne surprise n’est pas à exclure… »

Un voeu pieux qu’on peut étendre à la nomination de  Marie Gillain pour sa délicate prestation dans Toutes Nos Envies. Pour le film de Philippe Lioret, il s’agit de la SEULE et unique nomination. Même Vincent Lindon n’a pas été épinglé. C’est incontestable : la Liégeoise a fortement marqué les esprits. Et donc… ?

 

 

Depuis que les nominations sont connues, toute la Belgique se demande aussi si les frères Dardenne peuvent imposer leur vision du cinéma à Paris comme ils le font à Cannes depuis 12 ans maintenant. Leur Gamin au Vélo est en course dans la catégorie « Meilleur film étranger ».

 

A priori, on peut penser qu’un film belge a de belles chances de marquer les esprits dans une cérémonie essentiellement consacrée aux œuvres francophones. Mais lorsqu’on regarde la liste des longs métrages sélectionnés on se dit que Le Gamin est confronté à une opposition incroyablement relevée. Pire ! Trois de ses adversaires l’ont déjà coiffé sur le poteau cette année à différentes occasions.

 

Le favori naturel de ce César est Une Séparation qui a empoché un nombre de récompenses assez étonnant cette année. Aux récents Golden Globes américains, le film iranien a dominé tous ses rivaux, dont le Gamin au Vélo. Le film des frères était également en course dans la catégorie « meilleur film francophone » aux Prix Lumières à Paris. Et là, c’est Incendies, le choc québécois, lui aussi nommé ce vendredi, qui  décrocha la timbale. Enfin, cerise sur le pudding, Melancholia de Lars Von Trier, lauréat de l’European Film Awards 2011 au nez et à la barbe (qu’ils n’ont pas) des frères passablement déconfits est lui pointé parmi les sept films retenus par les votants. Autant dire qu’il faudrait un petit miracle pour que Thomas sur sa bicyclette arrive à se faufiler à la corde pour coiffer aux sprints ses illustres adversaires. Si on ajoute que les membres de l’Académie peuvent également choisir Le Discours d’un roi, Black Swan et Drive. De mémoire de cinéphile, on n’a jamais vu un plateau aussi relevé dans une édition antérieure des Césars.

 

Mais bon… Sait-on jamais?  Avec ce genre de manifestation, on n’est jamais à l’abri d’une (excellente) surprise…

 

Check Also

Un nouveau « Seigneur des Anneaux » en 2026 !

Andy Serkis, interprète de Gollum, va réaliser, et toujours dicter ses mouvements au personnage en …