Un bœuf parade chez les coqs

Mercredi 22 février, Bullhead/Rundskop/Tête de Bœuf est sorti dans les salles françaises. A priori, pas de quoi fouetter une vache. Il était peu probable qu’un film flamand s’attire les faveurs de la presse. Et pourtant…

 

 

 

 

Le cinéma belge a le vent en poupe. Hasta La Vista a été adoubé par Claude Lelouch et va sortir en France le 7 mars précédé d’un buzz enthousiaste. Vu l’accueil reçu par le film dans les différents festivals hexagonaux qu’il a fréquentés on peut penser qu’il est promis à un joli succès d’estime. Geoffrey Enthoven son réalisateur etIsabelle De Hertogh, toujours partante pour animer des avant-premières chaleureuses, sont bien décidés à aider leur bébé à séduire le public français

 

Ce mercredi, c’est l’autre fer-de-lance du cinéma flamand, le bœuf dopé aux hormones, l’indomptable Bullhead qui sortait de l’étable pour rejoindre les salles françaises. Une configuration modeste de 38 salles, certes, mais un accueil incroyablement unanime.

 

 

On ne résiste pas au plaisir de vous citer en rafale les accroches les plus savoureuses tirées des hebdomadaires et quotidiens : LE FIGARO (3 étoiles) : « La vache, quel film ! »; FIGAROSCOPE : « Un premier film âpre, dense »; LIBÉRATION: « Il braque son objectif au plus près de son comédien, littéralement habité, qui distille de la première à la dernière minute un flux poisseux d’énergie du désespoir »; L’EXPRESS (5 pages sur le cinéma belge dont une interview de Michaël Roskam) : « Un chef d’œuvre flamand nommé aux Oscar du film étranger» ; L’EXPRESS « La dernière bombe du cinéma belge. »; TELERAMA : « Un premier film-choc? Matthias Schoenaerts explose dans BULLHEAD »; LES INROCKUPTIBLES : « Saisissant film noir flamand »; LE NOUVEL OBSERVATEUR : « BULLHEAD s’impose en force comme une révélation tonitruante »; L’HUMANITÉ : « Un premier long métrage d’une puissance stupéfiante »; LA CROIX (3étoiles) : « Superbe et plein de compassion. »;  LES ÉCHOS : « BULLHEAD est dans la seringue pour l’oscar du meilleur film étranger »; 20 MINUTES : « Choc »; OUEST France : « Puissant »; LE PARISIEN : « Ce thriller brutal, sélectionné à l’Oscar du meilleur film étranger, accroche le spectateur sans le ménager »;  MÉTRO (4 étoiles + interview Matthias)  : « Un polar bouleversant ».

Si, après ça, les cinéphiles français ne courent pas dans les salles, c’est à n’y rien comprendre…

 

Check Also

Jamais deux sans trois pour Coppola ?

Francis Ford Coppola a présenté son nouveau Megalopolis à Cannes en Compétition Officielle (photo © …