« Sauve qui peut » grand vainqueur du 7e BRIFF

Sauve qui peut, le nouveau documentaire d’Alexe Poukine, a remporté le Grand Prix de la Compétition Nationale du Brussels International Film Festival, ainsi que le Prix du Public. 

Présenté en avril dernier au prestigieux festival suisse Visions du Réel, où le film avait d’ailleurs reçu une mention, Sauve qui peut a reçu ce soir le Grand Prix du Jury, ainsi que le Prix du Public. Le film nous fait découvrir les ateliers de simulation auxquels participent des soignants pour développer leur sens de l’empathie, et apprendre à mieux écouter et entendre les patients. Comme un corollaire implacable, le film se penche ensuite sur les possibilités même de cette pratique, pour des soignants qui sont soumis à la pression de l’institution, dans un cadre souvent maltraitant: peut-on être bienveillant quand on est traité de façon malveillante? Le film devrait sortir en Belgique à l’automne. On vous en dit plus ici.

Matthias Legoût-Hammond dans « En attendant la nuit »

L’autre grand gagnant de la Compétition Nationale est En attendant la nuit, fiction de Céline Rouzet découverte l’année dernière à Venise dans la section Orrizonti, et coproduite en Belgique par Altitude 100. Le film, à l’affiche depuis aujourd’hui au Palace pour les Sun Screens, a remporté le Prix du Jury, ainsi que les Prix d’interprétation pour Matthias Legoût-Hammond et Elodie Bouchez, et le Prix du Meilleur son, remis par un jury de technicien·nes, attribué à l’équipe belge formée de Grégory Le Maître, Corinne Dubien et Aymeric Dupas.

Ce même jury a décerné le Prix du montage à Lenka Fillnerova pour Les Miennes de Samira El Mouzghibati, et celui de l’image à Nastasja Saerens pour Les Enfants Perdus de Michèle Jacob.

Check Also

Adil-Bilall-Cinevox

Adil & Bilall are back in town!

Adil El Arbi & Bilall Fallah sont de retour en terres belges pour le tournage …