Le Grand Prix du BSFF pour « Pina »

Le 26e Brussels Short Film Festival s’est achevé hier avec l’annonce de son palmarès, qui a vu la délicate animation de Jérémy Depuydt et Giuseppe Accardo, Pina, remporter le Grand Prix de la Compétition Nationale.

Beau succès que celui de cette 26e édition, qui a multiplié les salles remplies d’un public enthousiaste, ravi de découvrir les nombreux talents belges et internationaux du court métrage.

« Pina » de Jérémy Depuydt et Giuseppe Accardo

Le jury de la Compétition Nationale, composé de Myriam Leroy, Bernard Payen et Pedro Toro a remis son Grand Prix au film de Jérémy Depuydt et Giuseppe Accardo, Pina, qui retrace la trajectoire de rebellion d’une jeune femme asservie par la mafia et la tradition dans un petit village sicilien du 19e siècle.

« Alice et les soleil » de Théo Degen et Charlotte Muller

Le Prix du Jury a quant à lui été remis à Alice et les soleils de Théo Degen et Charlotte Muller, tandis que Un bon garçon de Paul Vincent de Lestrade recevait le Prix de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Un-bon-garcon
Igor Van Dessel dans « Un bon garçon »

Un bon garçon, au générique duquel figure le jeune comédien Igor Van Dessel, qui s’est vu attribué le Prix d’interprétation masculine pour ce film ainsi que pour Instinct de Victoria Vack. Le Prix d’interprétation féminine a été remis à l’excellente Jennifer Heylen pour sa prestation dans Klette de Michael Abay.

Jennifer Heylen dans « Klette »

Igor Van Dessel s’est également vu remettre une mention par la Jury de la presse, pour ses deux performances là aussi, Jury qui a décerné son prix au premier film de la comédienne et metteuse-en-scène Salomé Crickx, Se dit d’un cerf qui quitte son bois, comédie grinçante qui interroge les conflits intergénérationnels, la surpopulation, la crise climatique, la responsabilité (ou l’irresponsablité) des boomers, et multiplie les pistes de réflexion tout en faisant rire, tour à tour jaune ou noir. Le film a également reçu une mention du Jury officiel (qui a décerné une autre mention au film Aurore de Marie Falys & Marie Chauderlot), ainsi que le Prix de la RTBF.

« Se dit d’un cerf qui quitte son bois » de Salomé Crickx

Autres pris remis hier soir, celui du Regard Citoyen, attribué comme son nom l’indique par un jury de cinéphiles au film de Sarah Carlot Jaber, Les Yeux d’Olga, qui interroge lui aussi la place que la société laisse à ses aîné·es, à travers une comédie horrifique à l’esthétique soignée portée par la grâce et la puissance de Viviane de Muynck. Le Prix Be TV a été décerné à un premier film, Underdog d’Olivier Panier, tandis que le public a élu le premier film de la jeune comédienne Sophie Maréchal, Motherless Child, avec l’excellente Anaël Snoek.

Viviane de Muynck dans « Les Yeux d’Olga »

Enfin, trois prix techniques ont également été remis par des jurys professionnels: le prix du montage à Romain Waterlot pour Se dit d’un cerf qui quitte son bois de Salomé Crickx, le prix de l’image à Angela Otten pour Gun de Charlotte Lybaert, et le prix du son à Jean-François Levillain, Mark Locsin et Adrien Navez pour Matapang.

Au-delà de la Compétition Nationale, le festival organise également la Compétition Next Generation, qui met en lumière des films étudiants. De nombreux films belges y était primés: En attendant les robots de Nathan Castay a reçu le Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour lequel une mention a également été remise à Catharsis d’Aymeric Van Aerschot; le prix Kortfilm.be à La Chute de Sebastian Schaevers; le prix de l’Agence belge du court métrage à Alleen ik de Jasper De Maeseneer; le prix du public belge à Maman fait dodo de Solenn Crozon.

Pour découvrir le palmarès de la Compétition Internationale, rendez-vous sur le site du festival!

Check Also

Adil-Bilall-Cinevox

Adil & Bilall are back in town!

Adil El Arbi & Bilall Fallah sont de retour en terres belges pour le tournage …