Vijay and I
À l’ombre des grands ormes.

On s’était dit rendez-vous au cimetière de Cologne. Süd- Friedhof, entrée principale sur la Höninger Platz 25. Objectif : préparer un prochain grand écran de Cinevox avec la team de Kaos Film.

 

 

C’est en effet dans cet écrin de verdure absolument renversant que l’équipe de Vijay and I a pris ses quartiers pour deux longues journées.

 

 

Le nouveau projet de Sam Garbarski est l’histoire « d’un type qui assiste à son propre enterrement ». C’est un peu court, mais le réalisateur belge aime à le résumer ainsi. Et finalement, c’est bien cela le nœud du film. En tous cas, l’enterrement nous y avons assisté, et le mort y était bien. On ne nous a pas menti. Comment? Pourquoi? Nous vous en dirons déjà un peu plus le 12 juin, jour de la fin du tournage.

En attendant, voici quelques photos d’ambiance et des acteurs. Sous un soleil printanier. Pas suffocant. Juste parfait…

 

[Patricia Arquette est la veuve éplorée. On l’a vue dans Lost Highway ou Kalifornia. Depuis sept saisons, elle est l’héroïne de la série Medium.]


[Sam Garbarski, le réalisateur à qui on doit notamment Le Tango des Rachevski, Irina Palm et Quartier Lointain. Plus des dizaines de publicités ]

 

[Le chef op est français : Alain Duplantier a notamment filmé les films de Fred Cavayé ou le thriller US Thriller Elite avec de Niro, Owen et Statham. C’est aussi un king de la pub]

 

[Sébastien Delloye,  producteur délégué du projet pour Entre Chien et Loup. Étonnamment décontracté sur un film de cet ampleur. Sans doute est-ce dû à sa (déjà) longue expérience dans le domaine]

 

[Le set est impressionnant. Et le timing soutenu. Ca n’empêche pas de faire une pause de temps en temps]

 

[Sam Garbarski avec deux des acteurs principaux : la star allemande, Moritz Bleibtreu, vu dans Cours Lola Cours, La Bande à Baader, Soul Kitchen ou Munich, et l’Américain Danny Puddi]

 

[la scène filmée l’après-midi est celle de la mise en terre. Mise en place des acteurs autour de la tombe]

 

[Moni Moshonov est un habitué des plateaux américains. On l’a vu notamment dans les films de James Gray où il a l’habitude d’incarner la figure paternelle]

 

[Tous ceux qui ont vu les Sopranos se souviennent de Michael Emperioli, le chien fou qui voulait devenir parrain. Il est également à l’affiche de ce film au casting somptueux]

 

[Tania Garbarski ne manque jamais un film de son papa chéri avec qui elle a co-réalisé le court métrage Madame Papa.  Ici, elle incarne Alex, une réalisation qui se prend pour Orson Welles alors qu’elle réalise un show pour enfants qui ressemble (on lui laisse la responsabilité de ses propos ;-)) à un Télétubbies à peine amélioré]

 

[la team de Kaos Film : Benjamin Luypaert le réal, Philipe Terrasse le chef op et Olivier Philippart l’ingé son. Ils préparent le cadre de l’interview de Patricia Arquette pour un grand écran que vous verrez bientôt en salles]

 

[Photos P.P.]

Check Also

L’écrivain Brett Easton Ellis va réaliser lui-même !

Il va signer Relapse, film forcément parano (comme ses livres), gavé de malaise jouissif et …