« The Chapel », l’envers du décor du Reine Elisabeth

Avec The Chapel, Dominique Deruddere nous entraîne dans les coulisses du prestigieux Concours Reine Elisabeth, à travers le destin singulier de Jennifer Rogiers, pianiste virtuose tourmentée par ses démons intérieurs.

A quoi sommes-nous prêt pour l’amour de l’art? D’ou vient la vocation, et quel est le rôle de l’entourage dans le développement de nos talents et nos passions? Lorsque Jennifer est sélectionnée pour prendre part à la finale du célèbre Concours Reine Elisabeth, son isolement à la Chapelle Musicale, où résident les 12 finalistes, fait resurgir le souvenir d’une expérience traumatisante vécue dans son enfance.

On découvre avec elle l’envers du décor, ce lieu impressionnant, retiré du monde, où sont cloitrés les jeunes talents en attendant la demi-finale, puis la finale. Ils et elles sont enfermés dans ce cocon protecteur, où seule compte la musique. Encadrés par une intendante (Anne Coesens, impeccable comme d’habitude), les pianistes vivent pour leur instrument, jour et nuit, ne s’interrompant que pour les repas pris en commun, échangeant (ou pas) autour de leur passion. Venus du monde entier, ils ont forcément de nombreux points communs, mais sont pourtant en compétition.

Le dispositif n’est pas sans créer de tensions, et l’on s’attend presque à voir surgir l’élément dramatique qui viendra transformer le huis clos en drame, mais le vrai enfermement se joue dans le cerveau et les souvenirs de Jennifer, qui confrontée à son plus grand défi personnel et artistique, voyage malgré elle dans le temps pour revisiter les évènements traumatiques qui ont marqué son passé.

Jennifer est interprétée par la jeune comédienne flamande Taeke Nicolaï, impressionnante dès qu’elle est au clavier. The Chapel est le dixième film de Dominique Deruddere, auteur notamment de Everybody Famous, en lice pour l’Oscar du Meilleur film en langue étrangère en 2000, Firmin en 2007, ou encore les adaptations de John Fante, Wait until spring, Bandini et de Charles Bukowski, L’amour est un chien de l’enfer.

Check Also

Adil-Bilall-Cinevox

Adil & Bilall are back in town!

Adil El Arbi & Bilall Fallah sont de retour en terres belges pour le tournage …