Magritte du cinéma belge
Un duel liégeois arbitré par une fée et un bœuf.

Avec un incroyable total de douze nominations, Les Géants de Bouli Lanners se taille la part du lion dans les nominations aux Magritte 2012. C’est quatre de plus qu’Illégal qui détenait le record l’an dernier. Quatre de plus aussi que Le Gamin au Vélo, précédé par Rundskop/Tête de Bœuf qui a emmagasiné neuf nominations.

Comme attendu,  La Fée complète ce quatuor enchanté avec cinq glorieuses citations. Les trois stars de Cannes au coude à coude avec le phénomène du box-office flamand, la lutte sera féroce.

 

On l’espérait tous et elle aura lieu le samedi 4 février dans le cadre de la remise des 2eMagritte du cinéma belge, la confrontation 100% liégeoise entre Bouli Lanners et les frères Dardenne. Une compétition fraternelle, mais inédite puisque les films de ces formidables auteurs ne se sont jusqu’ici jamais véritablement rencontrés dans une même compétition, dans la même section d’un même festival.

 

[Photo Marianne Grimont]

 

Même si la victoire plus ou moins nette d’un des deux films sur l’autre ne changera rien aux qualités de chacune des deux œuvres, les inévitables discussions, comparaisons, contestations ou approbations qui s’en suivront ne pourront qu’aider à la médiatisation de tout le cinéma belge ce qui est depuis toujours le but recherché par les Magritte ; et par Cinevox, cela va sans dire. Comptez donc sur nous pour en rajouter deux louches.

 

Mais, car il y a un mais,  s’ils se retrouvent face à face avec un nombre impressionnant de nominations, Les Géants et Le Gamin au Vélo vont devoir faire face à plusieurs concurrents redoutables qui pourraient très bien profiter de leur rivalité pour rafler la mise : La Fée, bien sûr, est un candidat sérieux au(x) titre(s), mais le danger pourrait venir d’un long métrage flamand qui pourrait mettre tout le monde d’accord : Rundskop. Hollola, le beau duel que voilà !

 

 

Car contrairement à ce que certains ont pu erronément affirmer l’an dernier, les professionnels flamands ont le droit de vote et s’ils concentrent leurs voix sur leur film fétiche alors que l’autre partie des votants partage ses suffrages sur deux ou trois options, Rundskop pourrait bien emporter un nombre de récompenses impressionnant. Et ça n’aurait naturellement rien de scandaleux.

 

 

Dans la catégorie généralement considérée comme la section phare, celle du meilleur film, Rundskop production majoritairement flamande ne pouvait être retenu: La Fée, Les Géants et Le Gamin au Vélo seront donc confrontés à un gros outsider probablement boosté par des votes massifs venus de Flandre, car il a été très peu vu chez nous : Beyond the Steppes. Comme l’an dernier, on retrouve les auteurs de trois des films nominés dans la section « meilleure réalisation ». La seule différence est l’apparition de Sam Garbarski pour Quartier Lointain qui supplante Vanja d’Alcantara (Beyond the Steppes) dans le quatuor final.

 

Chez les actrices, la compétition promet d’être fantastique entre Cécile de France (Le Gamin au Vélo), Yolande Moreau (Où va la nuit), Lubna Azabal (Incendies) et une des plus belles révélations de l’année, Isabelle De Hertogh (Hasta La Vista). Bien malin qui pourrait pointer une favorite parmi ces quatre merveilleuses comédiennes dans des rôles foudroyants.

 

Chez les acteurs aussi la lutte  sera fascinante à suivre. En l’absence (surprenante) de Thomas Doret, cantonné à la division Meilleur Espoir, Benoit Poelvoorde (Les Émotifs Anonymes) se mesurera à Dominique Abel (La Fée), au tenant du titre Jonathan Zaccaï nommé cette fois pour Quartier Lointain et à la star flamande de l’année, Matthias Schoenaerts (Rundskop) qui l’an dernier remettait un prix sur la scène du Square avec Christelle Cornil. Peut-être cette année viendra-t-il en chercher une?  Qui sait?

 

 

Nous reviendrons bien sûr sur les autres catégories et éplucherons avec attention les chances de chacun. En attendant, vous découvrirez ci-dessous la liste de tous les nominés qui se disputeront les statuettes 2012.

 

En coulisse, les Magritte du cinéma abordent cette semaine leur dernière ligne droite, un long sprint final qui va permettre aux membres de l’Académie Delvaux de voter dans toutes les catégories qui leur sont proposées pour élire les meilleurs films, acteurs, réalisateurs et techniciens de l’année.

 

Ce deuxième tour de vote débute le 12 janvier et se terminera le 29 à minuit. Rappelons que les votants ont tous reçu un coffret avec les DVD des films en compétition. Ils peuvent ainsi visionner ceux qu’ils n’ont pas encore eu la chance de voir.  Samedi 4 février, la cérémonie organisée au Square à Bruxelles sera diffusée en clair sur BeTV, puis sur TV5 Monde.

Dire qu’on a très envie de la vivre de près est un doux euphémisme qui ne trompera personne.

 

Tous les nominés pour les Magritte 2012 :

 

Meilleur film

Beyond the steppes

La fée

Le gamin au vélo

Les géants

 

Meilleure réalisation

La fée : Dominique Abel, Fiona Gordon

Le gamin au vélo : Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne

Les géants : Bouli Lanners

Quartier lointain : Sam Garbarski

 

Meilleur film flamand en coproduction

22 mai – 22 mei

Hasta la vista

Pulsar

Smoorverliefd

Tête de boeuf – Rundskop

 

Meilleur film étranger en coproduction

Les émotifs anonymes

Potiche

Route Irish

Un homme qui crie

 

Meilleur scénario original ou adaptation

Le gamin au vélo : Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne

Les émotifs anonymes : Philippe Blasband

Les géants : Bouli Lanners, Elise Ancion

Tête de boeuf – Rundskop : Michael R. Roskam

 

Meilleure actrice

Hasta la vista : Isabelle De Hertogh

Incendies* : Lubna Azabal

Le gamin au vélo : Cécile de France

Où va la nuit : Yolande Moreau

 

Meilleur acteur

La fée : Dominique Abel

Les émotifs anonymes : Benoît Poelvoorde

Quartier lointain : Jonathan Zaccaï

Tête de boeuf – Rundskop : Matthias Schoenaerts

 

Meilleure actrice dans un second rôle

Kill me please : Virginie Efira

Légitime défense : Marie Kremer

Les géants : Gwen Berrou

Quartier lointain : Tania Garbarski

 

Meilleur acteur dans un second rôle

Kill me please : Bouli Lanners

Les géants : Didier Toupy

Où va la nuit : Laurent Capelluto

Potiche : Jérémie Renier

 

Meilleur espoir féminin

Elle ne pleure pas, elle chante : Erika Sainte

Les mythos* : Stéphanie Crayencour

Marieke, Marieke : Hande Kodja

Tête de boeuf – Rundskop : Jeanne Dandoy

 

Meilleur espoir masculin

Le gamin au vélo : Thomas Doret

Les géants : Martin Nissen

Noir océan : Romain David

Tête de boeuf – Rundskop : David Murgia

 

Meilleure image

Le gamin au vélo : Alain Marcoen

Les géants : Jean-Paul De Zaeytijd

Tête de boeuf – Rundskop : Nicolas Karakatsanis

 

Meilleur son

La fée : Fred Meert, Hélène Lamy-au-Rousseau, Emmanuel de Boissieu

Les géants : Marc Bastien, Thomas Gauder

Tête de boeuf – Rundskop : Benoît De Clerck, Yves De Mey, Quentin Collette, Christine Verschorren, Benoît Biral

 

Meilleurs décors

La meute : Florence Vercheval, Eugénie Collet

Le gamin au vélo : Igor Gabriel

Les géants : Paul Rouschop

Quartier lointain : Véronique Sacrez

 

Meilleurs costumes

La fée : Claire Dubien

Les géants : Elise Ancion

Quartier lointain : Florence Scholtes

 

Meilleure musique originale

Krach : Frédéric Vercheval

Les géants : Bram Van Parys

Tête de boeuf – Rundskop : Raf Keunen

 

Meilleur montage

Le gamin au vélo : Marie-Hélène Dozo

Les géants : Ewin Ryckaert

Tête de boeuf – Rundskop : Alain Dessauvage

 

Meilleur court métrage

Dimanches

Dos au mur

La version du loup

Mauvaise lune

 

Meilleur documentaire

Fritkot

L’été de Giacomo (L’estate di Giacomo)

LoveMEATender

Sous la main de l’autre


Check Also

Un « Scream 7 » confirmé, mais sans Jenna Ortega !

  Retenue par le tournage de la deuxième saison de la série Wednesday, Ortega ne …