Le FIFF démarre vendredi
15 films en compétition officielle

Vendredi, oui déjà vendredi, débute le Festival International du Film francophone namurois. Pas le temps de souffler, à peine les BNP Paribas Fortis Film Days terminés, nous voilà happés par un nouvel évènement d’envergure qui, en nos contrées, met à l’honneur le cinéma. Francophone, donc. Et belge, par la force des choses.

 

Reconnu par la Fédération internationale des Associations de Producteurs de Films (FIAPF), le FIFF namurois fête cette année sa 26e édition. Depuis 20 ans, la manifestation organise une compétition.

 

Récompense suprême, les Bayards d’Or (statuettes de l’artiste régional Olivier Strebelle évoquant la légende du fameux cheval) sont accompagnés de prix d’un montant de près de 70.000 €. Ils sont attribués aux lauréats par trois jurys : le Jury officiel des longs métrages, le Jury officiel des courts métrages et le Jury Émile Cantillon. D’autres prix sont également décernés en parallèle par le Jury junior et par le public.

 

Cette année, quinze films s’affronteront dans la compétition officielle du FIFF namurois, dominée par une forte colonie québécoise. Parmi les potentiels lauréats,  deux longs métrages 100% belges seulement: Les Géants de Bouli Lanners, qui ouvrira la manifestation le 30 octobre en présence bien sûr du réalisateur à la barbe fleurie. Et Territoire perdu, un documentaire de Pierre-Yves Vandeweerd qui braque sa caméra sur le Sahara occidental scindé en deux par un mur.

 

Deux autres films en compétition sont des coproductions belges : L’Exercice de l’État, bien sûr, très attendu depuis sa projection cannoise et les critiques dithyrambiques qui l’ont accueilli là-bas. Découvrir Olivier Gourmet dans le rôle d’un ministre français, secondé par Michel Blanc et Zabou Breitman est une authentique curiosité. Une coproduction signée par les films du Fleuve (la compagnie des frères Dardenne, donc).

 

On rangera aussi dans cette catégorie : De Bon matin de Jean-Marc Moutout (Violence des échanges en milieu tempéré) avec Jean-Pierre Darroussin, Xavier Beauvois (le réalisateur de Des Hommes et des Dieux, ici acteur, donc), mais aussi Yannick Renier.

 

Foi de Cinevoxien, on note encore la présence d’une actrice adorée chez nous dans un film français qui devrait faire sensation du côté de la capitale wallonne: Marie Gillain partage en effet l’affiche de Toutes Nos Envies du (très) grand Philippe Lioret avec Vincent Lindon.

 

Qui emportera la mise? Les paris sont ouverts et la compétition sera sévère. Le Jury officiel des longs métrages est présidé, cette année, par le réalisateur Adlettaif Kechiche et composé par Alex Beaupain (auteur, compositeur, interprète français), Isabelle Blais (comédienne québécoise), Berni Goldblat (réalisateur suisse), Guillaume Laurant (scénariste français), Sophie Quinton (comédienne française, poupoupidou) et Georgette Paré, comédienne originaire du Burkina Faso.

 

Ce jury décernera les prix suivants :

–          Le Bayard d’Or du meilleur film, remis au réalisateur  : 10.000 € seront offerts  au distributeur par la RTBF pour l’achat des droits TV), 7.500 € seront offerts au distributeur par le FIFF pour une aide à la distribution en Belgique, 5.000 € seront offerts au distributeur par la SABAM pour une aide à la distribution en Belgique, 7.500 € seront attribués par TV5 monde pour une aide à l’exportation sur un territoire francophone au 1er distributeur qui s’engagera à sortir le film en salle dans l’un des pays francophones appartenant à l’OIF, hors du pays d’origine (Prix Pierre COUCHARD)

–          Le Prix spécial du Jury, remis au réalisateur : 10.000 € seront offerts par Dame Blanche Genval au réalisateur pour une aide à la postproduction sur son prochain long métrage

 

–          Le Bayard d’Or du meilleur scénario, remis à l’auteur et/ou scénariste : 2.500 € seront offerts par la SACD Belgique

 

–          Le Bayard d’Or de la meilleure photographie, remis au directeur de la photographie    : prix d’une valeur de 2.000 € en pellicule KODAK remis au réalisateur

 

–          Le Bayard d’Or de la meilleure comédienne : 1.000€ seront offerts par Franck Provost Coiffure.

 

–          Le Bayard d’Or du meilleur comédien : 1.000€ seront offerts par le Magazine « Notre Afrik »

 

 

Verdict, le vendredi 7 octobre, juste avant la projection en clôture de Mon Pire Cauchemar avec Isabelle Huppert, mais aussi Benoit Poelvoorde et Virginie Effira.

Histoire de ponctuer la semaine en beauté.

 

 

 

 

Check Also

Un premier teaser pour le film sur la F1 avec Brad Pitt !

Profitant du GP de Grande-Bretagne qui s’est tenu ce dimanche à Silverstone, la production du …