Illégal, prix des lycéens !

Les 5700 élèves qui participaient cette année à la 4e édition du Prix des lycéens du Cinéma belge francophone ont voté : c’est « Illégal » d’Olivier Masset-Depasse qui l’a emporté !

Le trophée étoilé a été remis au réalisateur ce mercredi 25 avril à Flagey, devant 800 jeunes fans de ciné venus acclamer leur lauréat.

 

Les élèves ont ainsi justifié leur choix :

« Le film d’Olivier Masset-Depasse aborde un problème de société actuel et universel. Il dénonce sans fard la manière dont sont traités les sans-papiers dans notre démocratie ; une réalité dérangeante dont on a tous entendu parler sans vouloir vraiment la voir. En nous rendant témoins des épreuves que subit une mère qui espère seulement offrir un avenir meilleur à son enfant, Illégal nous renvoie à notre propre conscience et suscite en nous une réflexion qui se poursuit bien après la projection.

 

 

Notre Prix veut aussi récompenser les qualités formelles du film d’Olivier Masset-Depasse : son choix de la caméra à l’épaule qui nous fait participer à la course éperdue de Tania ; le réalisme assumé proche du genre documentaire pour mieux nous dire sa vérité ; les cadrages et les lignes de fuite qui enferment les personnages en ne leur laissant jamais d’horizon ouvert ; l’espoir et l’amour sublimés par des percées de lumière qui crèvent la noirceur du film, … Tous ces choix que le réalisateur a opérés pour que la technique cinématographique soit au service du message qu’il voulait faire passer, nous avons appris à les reconnaître et à les comprendre pour mieux les apprécier. »

 

 

Initié en 2006 par la Cellule Culture-Enseignement du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Prix des lycéens du Cinéma vise à faire découvrir la production cinématographique belge francophone aux élèves de l’enseignement secondaire. En effet, si la réputation de nos films n’est plus à faire à l’étranger, ils restent largement méconnus du grand public en Belgique francophone. C’est en misant sur l’ouverture des jeunes spectateurs à un cinéma d’auteur éloigné des superproductions américaines auxquelles ils sont habitués que le Prix des lycéens du Cinéma entend infléchir cette tendance.

 

[le couple phare du film : Olivier Masset-Depasse, réalisateur et Anne Coesens –  PP]

 

 

Cinq films étaient en compétition, auxquels ont été attribués des prix originaux imaginés par les élèves :

« Les Barons » de Nabil Ben Yadir : Prix Kaléidoscope du film qui chamboule nos représentations ;

« Le Gamin au vélo » de Luc et Jean-Pierre Dardenne : Prix « toi, là-bas », si loin si proche ;

« Illégal » d’Olivier Masset-Depasse : Prix Etincelle du film qui suscite la réflexion ; Prix des délégués de classe et Prix des lycéens du Cinéma belge francophone 2012 ;

« Quartier lointain » de Sam Garbarski : Prix Un autre regard sur l’enfance ;

« La Régate » de Bernard Bellefroid : Prix de la meilleure tension dramatique.

 

Check Also

Un nouveau « Seigneur des Anneaux » en 2026 !

Andy Serkis, interprète de Gollum, va réaliser, et toujours dicter ses mouvements au personnage en …