European Film Awards
Le Gamin participe au sprint final

Meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario, meilleure actrice: voilà les quatre catégories dans lesquelles est nommé Le Gamin au Vélo pour les European Film Awards.

Vu le nombre de longs métrages qui étaient présélectionnés il s’agit déjà d’une formidable reconnaissance pour les frères Dardenne après leur Grand Prix Spécial du Jury cannois et l’avalanche de récompenses qui les a salués en Italie cet été. Après, surtout, les 600.000 spectateurs captivés jusqu’ici à travers l’Europe avec un film émouvant certes, mais exigeant en termes artistiques, et qui, surtout, porte indubitablement la marque des frères.

 

 

Dans les trois catégories qui les concernent personnellement, Jean-Pierre et Luc vont se retrouver aux prises avec quelques longs métrages extrêmement réussis comme Le Havre, Melancholia, The Kings’s Speech, In a Better World (le Suzanne Bier du moment, toujours une favorite dans ce genre d’épreuve) ou The Artist qu’on dit aussi en route pour des nominations massives aux Oscars. Sacrée empoignade en perspective.

 

Pour Cécile de France, nommée dans la catégorie Meilleure Actrice, l’opposition sera également relevée puisqu’elle se retrouve face à la toujours impeccable Tilda Swinton (We need to talk about Kevin), à Nadezhda Markina (Elena)  et au duo d’actrices de Melancholia : Charlotte Gainsbourg et Kirsten Dunst. Pas simple, car la blonde Kirsten a déjà triomphé à Cannes, face à Cécile notamment…

 

La seule petite déception dans le clan des Films du Fleuve vient évidemment de l’absence de Thomas Doret qui n’a pas résisté aux acteurs confirmés que sont Jean Dujardin, Colin Firth ou Michel Piccoli… Or, il n’y a pas (encore?) de catégorie Meilleur Espoir aux European Film Awards. On en reparlera aux Magritte !

 

Les European Film Awards s’intéressent par contre aux courts métrages, catégorie dans laquelle quinze films se disputeront le titre suprême: parmi eux: Dimanches du Belge Valéry Rosier, notamment primé au Festival de Cannes et auquel nous avions alors consacré un article (à lire ICI)

 

Un autre film belge, flamand celui-là, est présent dans la catégorie European Discovery. Il s’agit d’Adem (Oxygen) une bête de festival qui pourrait très bien remporter ce prix Fipresci (décerné par la critique internationale). Rundskop, c’est la mauvaise surprise de ces nominations, est par contre passé à trappe : le thriller de Michael Roskam qui nous représentera aux Oscars n’a pas réussi à transformer sa présélection en nomination(s). De quoi relativiser la déception de Thomas Doret, puisque Matthias Schoenaerts, au sommet de son art, est donc aussi absent du quintet final. Dommage, vraiment…

 

 

Lors de la dernière édition des European Film Awards, The Ghost Writer de Roman Polanski avait dominé le palmarès tandis que Sylvie Testud était élue meilleure actrice pour Lourdes. Pour la première fois depuis 2007, les récompenses seront, cette année, remises à Berlin. L’évènement se déroulera le 3 décembre. Devant 1200 invités triés sur le volet, Ange Engelke sera la maîtresse de cérémonie. Ce n’est pas une première pour cette charmante actrice allemande puisqu’elle tenait déjà les rênes de la soirée en 2009 à Bochum et en 2010 à Talinn en duo avec le comédien estonien Märt Avandi. C’est le designer Jürgen Schmidt qui est chargé d’aménager pour l’occasion le formidable bâtiment situé au cœur de la ville.

 

Indiscutablement, les European Film Awards sont en train de se positionner comme des Oscars européens crédibles et alléchants. Voir Le Gamin au Vélo à pareille fête dans ce contexte est naturellement une grande joie et une vraie fierté pour tout le cinéma belge. C’mon Kid !

 

Check Also

Eleve-libre

Joachim Lafosse à la Cinematek

Alors que son dixième long métrage Un silence sortira sur les écrans belges le 17 …