C’est dans la boîte pour « On vous croit » d’Arnaud Dufeys et Charlotte Devillers

Arnaud Dufeys et Charlotte Devillers viennent d’achever le tournage de leur premier long métrage de fiction, On vous croit

D’Arnaud Dufeys on connaît les courts métrages, Atomes, son film de fin d’études, Vertiges, Prix du Public à Namur, et plus récemment Un invincible été présenté en première mondiale à la Berlinale. Il a également réalisé le long métrage documentaire Pour que cela n’arrive plus, et en tant que producteur, a porté des projets tels que Une jeunesse italienne de Mathieu Volpe, montré l’année dernière au BRIFF et sorti en salle dans la foulée. Charlotte Devillers quant à elle, infirmière de formation, est aujourd’hui scénariste et réalisatrice. En plus de On vous croit, son premier film, elle planche actuellement toujours avec Arnaud Dufeys sur son deuxième long métrage, Plaisir.

Arnaud Dufeys et Charlotte Devillers

On vous croit raconte le combat d’Alice, une mère de famille de 40 ans. Face à la juge, elle n’a pas droit à l’erreur : il faut à tout prix qu’elle parvienne à faire entendre la parole de ses enfants, terrorisés à l’idée de revoir leur père. Mais aujourd’hui, plus qu’au père, c’est à Alice que la justice demande de rendre des comptes…

Tournage-on-vous-croit
Myriem Akheddiou et Laurent Capelluto

Dans le rôle principal, on retrouve la toujours excellente comédienne belge Myriem Akheddiou, que l’on a vue récemment dans Iris et les hommes de Caroline Vignal, et que l’on attend avec impatience dans la saison 2 de Pandore. Dans le rôle du père, autre comédien d’envergure, Laurent Capelluto, que l’on a pu voir en début d’année dans Les Poings Serrés de Vivien Goffette. La juge est interprétée par la non moins excellente comédienne flamande Natali Broods (Skunk, Cleo, Home), tandis que les enfants sont incarnés par Ulysse Goffin et Adèle Pinckaers.

Nathali Broods

Le film est produit par Makintosh Films (la société créée par Arnaud Dufeys et Arnaud Ponthière), avec le soutien de l’aide aux productions légères du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel.

On en reparle bientôt!

 

Check Also

« Mo’zar »: l’émancipation par la musique

Avec Mo’zar, Sébastien Petretti nous fait découvrir un atelier de musique singulier au coeur de …