Beau programme belge au Love International Film Festival Mons

Le Love International Film Festival Mons est de retour du 10 au 18 mars prochains avec un programme riche en films et en talents belges!

Dès l’ouverture, ce vendredi donc, vous pourrez retrouver la comédienne Marie Gillain dans Quand tu seras grand, le deuxième long métrage du duo formé par Andréa    Bescond et Erix Métayer, auquel on doit Les Chatouilles. Ils se penchent une fois encore sur un sujet de société brûlant, celui de la façon dont on traite nos aînés, en imaginant la rencontre entre les pensionnaires d’un home et les enfants d’une classe de primaire, forcés de cohabiter le temps de quelques semaines. La comédienne belge, qui y interprète l’une des employées de la maison de retraite, y côtoie notamment les excellents Vincent Macaigne et Aïssa Maïga.

Dans le cadre de la Compétition internationale, on retrouvera deux premiers films découverts et aimés en festivals, qui sortiront en mai prochain: Tengo Sueños Eléctricos de Valentina Maurel, dévoilé l’été dernier au Festival de Locarno où le film a remporté le Prix de la mise en scène et les Prix de la Meilleure interprétation féminine et masculine, et Le Paradis de Zeno Graton, que l’on vient de découvrir au Festival de Berlin, dans la section Generation. Egalement en lice, le nouveau film de Frédéric Sojcher, Le Cours de la vie, avec Agnès Jaoui et Jonathan Zaccaï, qui sortira également au mois de mai.

Sera également au programme une sélection de trois longs métrages belges bientôt attendus en salle: Dalva d’Emmanuelle Nicot qui sortira la semaine prochaine, Ailleurs si j’y suis de François Pirot qui sortira le 22 mars, avec notamment Jérémie Renier, on en reparle très vite, et le très attendu Habib la grande aventure de Benoît Mariage avec la participation de… Catherine Deneuve!

Habib-Benoit-Mariage

Le Festival soutient également les jeunes talents, particulièrement à travers sa compétition court métrage, au sein de laquelle on retrouvera les films suivants: Drame 71
de Guillaume Lion, Patanegra de Meryl Fortunat Rossi, La solitude de l’ours de Grégory Lecocq, L’apatride de Tawfik Sabouni, Les huîtres de Maïa Descamps, Une voie lactée de Quentin Moll-Van Roye, Casse couille de Philémon Antoine, Tjenbe red de Chloé Léonil, Les silencieux de Basile Vuillemin, Marée haute de Noha Choukrallah, Alice et les soleils de Théo Degen et Charlotte Muller, The wind is blowing in the alley de Asal Sharif.

Le Festival, c’est aussi un moment privilégié pour découvrir des films en avant-première, en dehors de ses compétitions. Vous pourrez notamment voir en exclusivité des coproductions belges comme Le Prix du passage de Thierry Binisti, avec notamment la comédienne belge Catherine Salée, ou encore Normale d’Olivier Babinet avec Benoît Poelvoorde.

Au sein du Jury international, présidé par Laura Wandel, on retrouvera la décoratrice et réalisatrice Anna Falguères, ainsi que le comédien Yoann Blanc. Le Jury belge sera composé de Fabrizio Rongione, Nganji Mutiri, Nicole Palo et Nadine Monfils, et le Jury court métrage de André Bonzel, Catherine Cosme et Florian Vallée.

Last but not least, le Festival vous invite le 16 mars à une rencontre avec le compositeur belge Frédéric Vercheval, nommé cinq fois pour le Magritte du cinéma de la meilleure musique originale pour Diamant 13 Gilles Béhat, Krach Fabrice Genestal , Pas son genre Lucas Belvaux, Melody Bernard Bellefroid, Chez Nous de Lucas Belvaux. Sa bande originale pour le film Duelles a remporté un World Soundtrack Award en 2019 et un Magritte du Cinéma pour la meilleure musique originale en 2020.

Plus d’infos sur le site du festival.

Check Also

Adil-Bilall-Cinevox

Adil & Bilall are back in town!

Adil El Arbi & Bilall Fallah sont de retour en terres belges pour le tournage …