Travelling Bruxelles
Rennes, capitale de la Belgique

Mais où étaient donc toutes nos stars ces sept derniers jours?  Ni à Bruxelles, ni à Bougnies, ni à Tournai, ni à Habay-la-Vieille. Mais à Rennes pour participer  au festival Travelling qui a réussi un véritable carton d’audience. Ce mardi, un tas de séances ont même été ajoutées pour faire face à la demande. Qui a dit que le cinéma belge ne s’exportait pas? Ou alors en festival devant des jurys conditionnés. Le cinéma belge plaît au public. Encore faut-il aller voir ces films formidables…

Maryline Laurin, notre correspondante marseillaise en Bretagne nous a envoyé quelques photos assorties de commentaires, que nous avons complétées avec quelques-unes des photographies officielles publiées sur le site du festival.

 

 

[Photo Gwénael Saliou]


 » le BUZZ du festival Travelling Bruxelles: Abel et Gordon.
Pour la leçon de cinéma du duo accompagné de leur ami Normand Bruno Romy, il a fallu refuser du monde … Les enfants qui sortaient de la projection de « La fée »(complet) étaient tout aussi enthousiastes que leurs parents; et avec une gaufre en plus , c’était un bon dimanche ! »
Devant l’engouement du public rennais et le nombre de personnes refusées des projections d’Abel et Gordon , des séances supplémentaires de « Rumba » et de « La fée » ont été programmé.

 

 

 

[Photo Gwénael Saliou]

La Belgique, c’est aussi le rock et la pop qui font bon ménage avec le cinéma. ici, la merveilleuse An Pierlé qui signa naguère la musique d’Eldorado.

 

[Photo Gwénael Saliou]


« Toto… » au collège !  Jaco Van Dormael après la projection de son film « Toto le héros » a rencontré les professeurs inclus dans le dispositif  » Collège au cinéma » .    Les années passées n’ont rien enlevé à la magie de ce film parfait qui a suscité un foisonnement de questions auxquelles Jaco Van Darmael a répondu consciencieusement et avec sympathie.

À Rennes les frontières de lieux et de genres tombent. Tout se mélange pour ne plus faire qu’un cinéma belge émergeant où foisonnent les talents!

 

 

 

[Photo Gwénael Saliou]

Pic Pic André à Rennes. Aubier et Patar (sur lesquels nous reviendrons demain sur ce site) étaient en Bretagne pour une leçon de cinéma. Forcément inimitable.

 

 

 

À la même table, le déjanté Jérôme Lemaire réalisateur du film « Le Grand Tour », Philippe Kauffman son producteur (« La Parti production »), l’inclassable Boris Lehman parlant à l’incontournable Louis Héliot conseiller cinéma Centre Wallonie Bruxelles à Paris . Le public a pu rencontrer chacun d’eux au cours des nombreuses présentations de leurs films et débats .

 

 

[Photo Gwénael Saliou]

Les entarteurs anarcho-syndicalistes belges étaient en direct sur Canal B, dans l’émission 90B. Ils se sont ensuite livré à un happening anti-capitaliste déjanté. On reconnait notamment Noel Godin et Jan Bucquoy, plus explicite sur la photo ci-dessous.

A noter que Noel Godin a fait un tabac incroyable en rencontrant le public local qui, à l’issue de la séance, n’entendait pas du tout le laisser partir.

 

[Photo Gwénael Saliou]

 

Geoffrey Einthoven rencontre son public.  A l’issue de la projection, le débat se poursuit encore, avec entre autres des questions sur la nécessité ou non de ne pas  avoir montré des scènes de sexe dans le film. Il est certain que le public rennais qui a plébiscité le film va faire fonctionner le bouche à oreille pour que “Hasta la vista” soit bien accueilli lors de son imminente sortie en France le 7 mars.

(Toutes les photos non créditées, dont celle-ci, sont signées par Maryline Laurin)

Check Also

Un « Shrek 5 » à l’été 2026 !

C’est confirmé ! Un cinquième volet est en cours de développement, avec une partie des voix …