Mystère au Moulin Rouge
Belgian Cancan

Nos actrices et acteurs sont omniprésents sur le grand écran… ce qui ne les empêche pas d’être également sur le petit. Émilie Dequenne, immortelle Rosetta des frères Dardenne, prix d’interprétation à Cannes en 1999, est actuellement en train de tourner Nos Enfants sous la direction de Joachim Lafosse. Elle sera pourtant ce 10 juin à 20h35 sur France 2, à l’affiche de Mystère au Moulin Rouge, un téléfilm policier et historique, totalement inédit, signé par Stéphane Kappes. 

L’action se déroule à Montmartre 1895… et rappelle étrangement le prétexte de la magnifique série Pigalle La Nuit. Émilie y incarne Diane, à la recherche de sa sœur, Marie, disparue six mois après avoir été engagée comme danseuse au Moulin Rouge. Pour mener son enquête dans les coulisses, Diane réussit à se fait embaucher comme habilleuse dans le célèbre établissement. Débarquant de province avec une morale plutôt stricte, elle est à la fois fascinée par les chorégraphies, les lumières, la fête, la musique, mais aussi choquée par les mœurs libérées de l’endroit. Sa curiosité opiniâtre va rapidement lui permettre de découvrir que plusieurs artistes ont été retrouvées empoisonnées.

 

Ambitieux par sa volonté de faire revivre une époque révolue, le projet de 90 minutes aura coûté la bagatelle de 3 millions d’euros. La scène du Moulin Rouge a été reconstituée salle Wagram et l’extérieur de du temple mythique a été recré en 3D à partir des archives. Comme il s’agissait de donner au téléfilm un cachet contemporain, les morceaux d’Offenbach qui rythment les spectacles de French Cancan ont été réorchestrés pour devenir encore plus dynamiques. Car bien sûr, le faste est de rigueur avec 23 danseuses professionnelles qui interprètent trois tableaux de 2’30. Plus de 100 figurants ont participé au film. Pour être crédible, Émilie Dequenne a suivi, elle aussi, un mois d’entraînement intensif de danse.

 

C’est ce qu’on appelle dans le jargon du métier un téléfilm de prestige.

Qu’Émilie Dequenne ait été choisie pour en être la vedette est une vraie preuve de reconnaissance.

 

Check Also

Un nouveau « Seigneur des Anneaux » en 2026 !

Andy Serkis, interprète de Gollum, va réaliser, et toujours dicter ses mouvements au personnage en …