Le film italien qui a dépassé « Barbie » et « Oppenheimer » dans son pays sort chez nous ce mercredi !

Avec cinq millions de spectateurs et plus de 32 millions d’euros de recettes dans son pays natal (soit plus que Barbie ou Oppenheimer en Italie), Il reste encore demain (C’è ancora domani en version originale) arrive, enfin, dans les salles belges.

L’histoire suit Delia. Mariée à Ivano, Delia, mère de trois enfants, vit à Rome dans la seconde moitié des années 40. La ville est alors partagée entre l’espoir né de la Libération et les difficultés matérielles engendrées par la guerre qui vient à peine de s’achever. Face à son mari autoritaire et violent, Delia ne trouve du réconfort qu’auprès de son amie Marisa avec qui elle partage des moments de légèreté et des confidences intimes. Leur routine morose prend fin au printemps, lorsque toute la famille en émoi s’apprête à célébrer les fiançailles imminentes de leur fille aînée, Marcella. Mais l’arrivée d’une lettre mystérieuse va tout bouleverser et pousser Delia à trouver le courage d’imaginer un avenir meilleur, et pas seulement pour elle-même.

Ce film coup-de-poing, sous ses airs de chronique familiale, est riens de moins qu’un brûlot qui s’immerge dans la lutte des femmes et s’élève contre les violences conjugales.

« Il y a trois ans, j’ai lu à ma fille un livre sur l’histoire des droits des femmes. Elle avait 8 ans et demi, son incrédulité m’a remuée. J’ai voulu réaliser un film sur ce thème très contemporain, en l’ancrant dans une période où la violence conjugale était perçue comme normale: personne ne criait, alors, au scandale. Il m’a semblé judicieux de le situer en 1946, lors de l’obtention, en Italie, du droit de vote par les femmes. Aujourd’hui, on le tient pour acquis, mais, à l’époque, ce fut une avancée fondamentale. Les femmes des anciennes générations considéraient la violence domestique comme faisant partie de leur vie quotidienne », explique la réalisatrice Paola Cortellesi. « Elles la trouvaient normale mais avaient développé une ironie qui leur permettait de survivre. »

Sortie de ce film tout simplement essentiel ce mercredi 20 mars !

Check Also

Les premières images du nouveau « Paddington » !

Cette fois, l’ourson embarque direction l’outre-Atlantique ! Sortie de Paddington au Pérou le 5 février 2025. …